Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Récemment : Eric Philippoz

ART KLUBB-Eric Philippoz

Présentation

Originaire d’Ayent, Eric Philippoz est diplômé en arts visuels de la HEAD – Genève et de l’ArtEZ Dutch Art Institute (Arnhem, Pays-Bas).
L’écriture tient une place importante dans le travail d’Eric Philippoz : en 2012, il publie Livret de service, un recueil de textes autobiographiques. Le texte est aussi à la base de plusieurs performances, réalisées dans divers festivals et lieux d’expositions en Europe, notamment Espace Bien-Être, .perf festival, Genève, 2013, et Mon Amour (Désolé pour les carrelages), Epace Vallet, Vercorin, 2015.
En tant que directeur artistique d’ART KLUBB, il a récemment mis sur pied le projet Hôtel Philippoz , un programme de résidences et d’événements artistiques situés dans un appartement en rénovation à Ayent.

En savoir plus

ART KLUBB-Thérèse

Projet soutenu

Thérèse – monologue de théâtre, performance

Le projet de performance Thérèse s’inspire de la vie singulière d’une femme valaisanne balancée entre deux lieux, Ayent et Genève. Son parcours atypique couvre presque un siècle d’histoire et est jalonné de nombreuses lectures.
Le texte, un monologue écrit par Eric Philippoz, se base sur une série d’interviews réalisées avec la protagoniste, auxquelles se mêlent des mots ou des situations extraits de ses livres préférés, ainsi que des réflexions sur la vie dans un lieu isolé. L’intention ici n’est pas de proposer un travail historique, mais plutôt de complexifier le matériau brut de l’expérience en explorant la frontière entre réalité et fiction, de questionner les limites d’une biographie et la persistance de la mémoire.
Thérèse est programmé en ouverture de saison au TLH – Sierre, en septembre 2017. Grâce au filtre du théâtre, loin de toute objectivité, il s’agira de dépouiller le discours autobiographique pour le replacer, ou plutôt le déplacer, entre l’ici et le là-bas qui ont animé toute la vie de Thérèse. Son histoire et sa voix permettront d’interroger les choix de vie et les hasards qui nous poussent à nous installer quelque part. Et y rester. Comment et où décidons-nous d’interpréter nos vies ?