Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Récemment : Dylan Ferreux

Présentation

Dylan Ferreux, comédien-metteur en scène, est né à Genève. Il suit une formation de comédien au Laboratoire de Formation au Théâtre Physique (LFTP) àParis. En 2012, il intègre la compagnie du Théâtre du Balèti avec laquelle il joue Amor Fati (Prix Paris Jeune Talent 2015), puis Dévoration, deux créations collectives dirigées par Maxime Franzetti, et jouées dans différents festivals européens dont le festival Impatience à Paris, le Frinje Festival de Madrid et le festival Unidram de Berlin. Il participe également à une performance collective Droit au mur au Grand Palais, qui sera reprise en 2015 au Perform Now Festival de Winterthur.

En Suisse romande, il joue dans différents spectacles avec notamment André Steiger, Benjamin Knöbil, Marc Liebens et Cédric Dorier. Il a également suivi de nombreux stages avec entre autres: Thomas Ostermeier, Yoshi Oïda, Nathalie Lanuzelle, Frédéric Polier, Jean-Yves Ruff, Milo Rau et Benjamin Porée. Il effectue également un CAS en dramaturgie à l’UNIL sous la direction de Danielle Chaperon.

En 2018, il mettra en scène Back to the Trees ! au Théâtre 2.21 Ă  Lausanne, une crĂ©ation adaptĂ©e du roman Pourquoi j’ai mangĂ© mon père de Roy Lewis.

Collectif Berzerk - Back to the Trees !-photo ©Yann Slama

Projet soutenu

Back to the Trees !

« Ta saloperie de feu va vous Ă©teindre tous, toi et ton espèce, et en un rien de temps, crois-moi ! Je remonte sur mon arbre, cette fois tu as dĂ©passĂ© les bornes, Edouard, et rappelle-toi, le brontosaure aussi avait dĂ©passĂ© les bornes, oĂą est-il Ă  prĂ©sent ? » A l’aube de l’humanitĂ©, en plein miocène, une famille prĂ©historique ordinaire se dĂ©chire Ă  propos de la direction Ă  prendre pour survivre. Jusqu’oĂą pousser la recherche pour l’amĂ©lioration de la condition humaine ? Entre perspectives prodigieuses et consĂ©quences dĂ©sastreuses, le Progrès est au coeur d’une fable rocambolesque sur les origines de l’Homme. Ici, la dĂ©couverte du feu, prĂ©figuration de la puissance nuclĂ©aire, est remise en cause. « Ne sommes-nous pas des singes dans le laboratoire de l’évolution qui jouons avec une provision toujours plus grande d’ingrĂ©dients et de procĂ©dĂ©s ? » s’interroge l’un d’eux. Ne sachant pas ce qu’ils risquent Ă  pousser Ă  la roue de l’évolution, nos protagonistes philosophent avec humour et cruautĂ© sur l’avenir de l’espèce humaine.

Texte: Roy Lewis / Mise en scène-ScĂ©nographie-Adaptation: Dylan Ferreux /Distribution: Charlotte Noiry – Emmanuelle Reymond – Chris Baltus – Martin Jaspar – Dylan Ferreux / RĂ©gie gĂ©nĂ©rale-Lumières: Estelle Becker / Photographie: Yann Slama