Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Nadège Reveillon | Dramaturge

Présentation

Genevoise, Nadège Reveillon est dramaturge et éditrice. Après des études supérieures en art contemporain, elle s’essaye à l’écriture dramatique avec La Place qui reçoit le prix de la Société Genevoise des Écrivains en 2005. Le goût et la curiosité pour cet art l’amène à se présenter en 2006 à la bourse Texte-En-Scènes de la Société Suisse des Auteurs, qu’elle obtient avec Vénus vocero. En 2010, elle reçoit le prix de la SSA pour Louise-Augustine fugue. Aujourd’hui, sa matière est la langue française.

En 2012 Nadège Reveillon, crée la maison d’édition Kazalma, suite à la décision de Bernard Campiche Éditeur d’arrêter de publier les auteurs de théâtres romands. Aujourd’hui, aucune maison d’édition en Suisse ne consacre son énergie à une collection théâtrale.

Projet soutenu

Les pièces de Nadège Reveillon sont des partitions dans lesquelles la parole agit, libère, révèle et où les mots se tissent pour devenir chant. À travers la langue, les personnages se réapproprient leur histoire et recomposent les fragments de leur identité. Dans Vénus , une cantatrice cherche à sortir des limites imposées par la matière et façonne son corps pour ne devenir plus qu’une voix. Dans Louise-Augustine, une jeune femme internée à la Salpêtrière, est montrée devant le Tout Paris sur la scène du « Versailles de la douleur ». Au fil des exhibitions, elle apprend à jouer de son image, façonne son hystérie, interroge le regard que l’on porte sur elle et devient un sujet à part entière. Dans Emma, une vieille femme revient sur son passé, sur son internement dans un camp de concentration. Cette parole la délivrera et accomplira la réconciliation de son être avec son corps.