Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Damien Gauthier | Metteur en scène

GAUTHIER Damien - metteur en scène

Présentation

Damien Gauthier commence son parcours de mise en scène par trois assistanats (pour Simone Audemars et Nathalie Lannuzel), ainsi qu’une expérience de porteur de projet pour la compagnie Tête en l’air et enfin la co-création du projet « L’Odyssée de l’Univers » autour de la physique quantique avec Simone Audemars et Michel Beretti.
Sa première mise en scène, Et jamais nous ne serons séparés de Jon Fosse, a été présentée au Pulloff théâtres de Lausanne en novembre 2012.
Les questions qui l’animent prennent racines bien sûr dans son passé scientifique, notamment au contact des étonnantes théories de la relativité et de la mécanique quantique, mais elles se trouvent également déjà présentes au sein d’écritures comme celles de Jon Fosse, Maurice Maeterlinck, Harold Pinter ou encore Martin Crimp…

En savoir plus

Gauthier - Alice in W. - Face au mur tout va mieux

Projet soutenu

« Personne n’en aura vécu les péripéties mais tout le monde en aura capté l’image » Jean Baudrillard, la Transparence du mal.

Trois pièces faites d’humour grinçant et de remises en question autour de ces gens qui, au bord de la crise ou pris dans les dérives du système, se retrouvent face au mur…
Fusillade dans une école maternelle, émeute avec son cortège de voitures brûlées et de balles perdues, dératisation aux accents d’épuration ethnique, la compagnie Alice in W. nous propose à travers l’écriture de Martin Crimp trois miniatures de théâtre où les protagonistes, tour à tour enquêteurs, scénaristes ou journalistes, tentent de rendre compte de faits divers sur fond de violence gratuite.
Mais justement sommes-nous capables, en tant qu’êtres humains subjectifs, de relater un événement de manière objective et neutre ? Et lorsque l’on ajoute la présence de caméras, peut-on encore dire la vérité ou se plie-t-on forcément au politiquement correct et au discours consensuel ?

14,15,16 février au Moulin-Neuf d’Aigle
2 au 5 avril à L’Etincelle – Maison de quartier de la Jonction