Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Compagnie Alma Alba

ALMA ALBA

Présentation

La CIE ALMA ALBA est une compagnie de théâtre créée en 2011 à Genève. Jusqu’à présent deux projets ont vu le jour, « Voix de Femmes » et « Muses et Femmes », un troisième est en gestation « Wie der Wolf », tous des mises en scène de Lefki Papachrysostomou en collaboration avec des artistes comédiens, musiciens et vidéastes.
Chypriote, Docteure en Lettres Classiques, Lefki s’est tournée vers la mise en scène après avoir suivi la formation professionnelle de l’École de Théâtre Serge Martin, à Genève. Depuis elle a travaillé auprès des metteur(e)s en scène dont Serge Martin, Evelyne Castellino et Chantal Bianchi.
La démarche artistique de la Cie Alma Alba consiste en la recherche sur la cohabitation performative des textes de théâtre (classiques ou contemporains) et de l’actualité sociale. Dans ses créations se mêlent texte, musique et vidéo en étroite interaction avec les interprètes.

En savoir plus

Projets soutenus

Wie der Wolf

Alma Alba - Wie der Wolf

« Wie der wolf » reprend la fable de la tragĂ©die grecque « Les Bacchantes » d’Euripide, Ă©crite en 407 av. J.-C., selon laquelle Dionysos, un dieu exilĂ©, maltraitĂ©, chassĂ© et refusĂ© par les siens, revient dans sa ville natale afin d’imposer son culte. L’ombre de Dionysos va Ă©tendre son influence jusqu’au paroxysme de la violence.

Voix de Femmes

« Voix de Femmes » parle de la rĂ©volte et de la rĂ©sistance fĂ©minine. InspirĂ© des Antigones de Henry Bauchau et de Sophocle, il invite le spectateur vers un voyage Ă  travers la figure archĂ©typique d’Antigone. Les extraits de textes sont sa mĂ©moire. Les chants sont les cris de toute femme rĂ©voltĂ©e. Nous en sommes simplement les porte-voix.

DĂ©terminĂ©e Ă  empĂŞcher ses deux frères de se battre, Antigone rentre Ă  Thèbes. LĂ , dans sa petite maison elle accueille les malades et les blessĂ©s de la guerre puis mendie sur l’Agora pour pouvoir les soigner. Elle crie. Elle crie le dĂ©sespoir et l’espĂ©rance.

Ses deux frères s’entretuent. Le nouveau roi interdit de donner sĂ©pulture Ă  Polynice, considĂ©rĂ© comme traĂ®tre. Antigone dĂ©fie cette loi se dirigeant ainsi vers la mort.

Soutiens - Théâtre