Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Collectif moitié moitié moitié

Collectif moitié moitié moitié

Présentation

Le collectif moitié moitié moitié, créé en 2016 par quatre comédiens diplômés de la Manufacture, Haute École des Arts de la Scène à Lausanne (Cécile Goussard, Adrien Mani, Matteo Prandi et Marie Ripoll), initie une démarche de travail singulière basée sur une recherche autour du présent du plateau, du chant et de leurs possibles dialogues.

Ce qui réunit ses membres, c’est leur goût pour le ringard, le kitsch, l’incongru, et l’envie de dégager l’aspect drôle, poétique et métaphysique des choses les plus triviales. Ces aspirations communes, la complémentarité de leurs parcours et l’organisation du travail en collectif constituent pour eux des moteurs de création.

Collectif moitié moitié moitié-Histoires sans gloire...-photo©Sébastien Monachon

Projet soutenu

Histoires sans gloire et pratiquement sans péril pour quatre voix sur pente raide

Histoires sans gloire et pratiquement sans péril pour quatre voix sur pente raide est le premier projet du collectif moitié moitié moitié. Une pièce qui s’écrit à partir de matériaux puisés dans l’imaginaire de la montagne et de la pratique du chant à quatre voix.

Un spectacle pour faire du théâtre un espace à haute altitude où l’on entend le vent plus fort et où la respiration se fait difficile. Où l’on peut «affronter les forces mythiques avec ruse et insouciance». Où il est soudain possible de se raconter des histoires peuplées de fantômes, d’esprits, de revenants. De monstres. De la grand-mère du Ziquet. Qu’on a enterrée. Dans un trou. Encore vivante (!). Des histoires qui n’ont aucune morale et qui ne sont plus racontées, qui nous parlent de la solitude, des traditions, de la vie quotidienne, des peurs et de la mort. Ah oui, et de moutons aussi.