Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Cie Le Rond-Point

Collectif du Rond-Point

Présentation

La Compagnie Le Rond-Point ce sont cinq acteurs qui se rencontrent à l’école de théâtre des Teintureries à Lausanne en 2006: Sarah Anthony, Sébastien Gautier, Virginie Kaiser, Olivier Magnenat et Floriane Mésenge. Ils se retrouvent à la sortie de l’école et créent un laboratoire de recherche en théâtre, où ils expérimentent l’art de raconter et de faire rêver. Puis petit à petit, l’envie de montrer leur travail. Ils constituent alors le Collectif du Rond-Point pour monter leur premier spectacle: «Vinci avait raison» de Roland Topor. Ils se rassemblent autour d’un auteur et de l’humour, élément intrinsèque de leur réunion à cinq. L’envie de parler du monde, de la société, avec distance et sens particulier de la critique.

Collectif du Rond-Point-Vinci avait raison

Projet soutenu

Vinci avait raison

Vinci avait raison est une satire de la société qui interroge le rapport à l’autre, le rapport au corps, ses sécrétions, sa matérialité.

Oser dire l’interdit, oser rire de l’inconvenant, l’impensé, avec une innocence radicale. Celle qui rend n’importe qui ou n’importe quel propos digeste, acceptable et donc entend.

Outre son sens irrévérencieux pour la provocation, Roland Topor sait rire du monde, de lui, mais surtout provoquer chez l’autre: celui qui lit ou qui voit et entend, un rire profond perturbateur, un de ceux qui agit dans les tripes et vous laisse avec une sensation mi-plaisir, mi-crainte, à laquelle vous vous devez de répondre par la raison !

Soutiens - Théâtre