Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Claude Baechtold

Claude Baechtold

Présentation

Après des études de design graphique à L’ECAL, Claude Baechtold ouvre un bureau de graphisme à Lausanne en 1997. Deux ans plus tard, suite à la mort de ses parents, il décide de changer de perspectives et prend le Transasian express d’Istanbul à Téhéran. C’est donc comme touriste en Iran qu’il fait ses premières photos. Il en revient six mois plus tard avec ses collections orientales. Soucieux d’utiliser des supports adaptés au voyage, il imprime ses tirages sous forme de cartes routières pliables dans les imprimeries Wolfensberger à Zürich où il croise Harald Szeeman, qui lui commande le premier tirage des voitures iraniennes Peykan. Ces séries gagnent le prix fédéral d’arts appliqués en 2002 alors qu’il se trouve en Afghanistan avec le journaliste Serge Michel et le photographe Paolo Woods. Ensemble, ils fondent le groupe Riverboom sur la rivière afghane Boom. Depuis, ce collectif d’aventuriers produit reportages, expositions et livres dont les premiers guides de voyages photographiques d’Afghanistan, d’Iraq et du Louvre.

En savoir plus

Liens: riverboom.com     cowboynoir.com 

MUDAC-Sains et saufs-Christien Meindertsma, Checked Baggage, 2004, livre imprimé, printed book, éditions Soeps Uitgeverij, Eindhoven © Christien Meindertsma

Projet soutenu

SAINS ET SAUFS
Surveiller et protéger au 21e siècle

Du 23 mars au 21 août 2016 – mudac, Lausanne

Consignes de sécurité diverses, campagnes d’affichage pour conduite prudente, sas de contrôle dans les lobbies d’entreprises, tunnels de rayon-X dans les aéroports, objets de protection pour les loisirs, la société actuelle regorge d’instructions et de gestes obligés relatifs à la sécurité ou à l’anticipation des dangers. Les assureurs, les juristes, les ingénieurs, les designers et les scientifiques consacrent une attention toute particulière à la sûreté des citoyens, qui est devenue une obligation liée à notre mode de vie. Même si, au fil des décennies, ces mesures ont permis d’éviter des accidents, on peut toutefois se demander si la sécurité n’est pas devenue une obsession qui nous fait un peu perdre la raison. Le mudac souhaite aborder ces phénomènes par le biais d’une exposition qui réunit travaux de design, objets de la vie courante, photographie et art contemporain. Les thèmes abordés seront ceux de la sécurité, de la peur, de la protection et de la surveillance, quatre termes clés qui orienteront la sélection d’Å“uvres présentées dans l’exposition.

Dans le cadre de cette exposition, le mudac a donné carte blanche au photographe suisse Claude Baechtold pour créer des visuels autour du thème de la sécurité.

En savoir plus sur le mudac