Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Yannick Lambelet | Artiste peintre

Présentation

Yannick Lambelet est un jeune artiste suisse qui vit et travaille à La Chaux-de-Fonds. Diplômé du Master European Art Ensemble en arts visuels de l’écal en 2011, il a depuis effectué diverses résidences, en Finlande (Pro Artibus), au Danemark (Viborg International Billboard Painting Festival) ainsi qu’à Paris (Cité des Arts) et exposé dans plusieurs pays d’Europe.

Son travail, majoritairement pictural, peut se concevoir comme le résultat de questionnements sur le statut de la peinture figurative contemporaine à une époque où l’image se diffuse essentiellement sous forme numérique, processus réduisant fréquemment la peinture elle-même à l’état d’image numérisée.

Par la mise en relation d’éléments provenant de diverses images trouvées sur internet, Yannick Lambelet joue, dans une posture démiurgique, à décontextualiser et recontextualiser l’image pour mettre en valeur l’idée que celle-ci ne constitue qu’une simple potentialité revêtant une infinité de possibilités interprétatives. Refusant toute hiérarchie entre les images, le jeune artiste semble affirmer par la mise en scène de ces éléments figuratifs et par leur confrontation à des larges aplats de couleurs, fonctionnant comme des réminiscences de l’abstraction, la versatilité absolue de l’image dans son état actuel.

En savoir plus sur Yannick Lambelet

Projet soutenu

Exposition « Google images is a new religion »

L’espace du Cabanon (espace pour l’art contemporain Ă  l’UniversitĂ© de Lausanne) est un espace peu enclin Ă  l’exposition de peintures. En effet, les murs irrĂ©guliers ne laissent, malgrĂ© leur taille, que peu d’espace pour y accrocher des toiles. Le premier dĂ©fi a donc Ă©tĂ© de trouver une solution permettant de faire du Cabanon un espace d’exposition de peintures. Il a littĂ©ralement fallu inventer un support d’accrochage pour les nombreuses toiles qui constitueront l’exposition.

L’exposition sera principalement composĂ©e de peintures. Ponctuant ces toiles figuratives, des Ă©lĂ©ments textuels viendront contraster et donner de la profondeur Ă  l’exposition. Ainsi, au milieu de la quinzaine de toiles accrochĂ©es Ă  la paroi viendront s’immiscer deux toiles de texte peint. Ces deux toiles fonctionneront comme des mises en abĂ®me. Reprenant le format des oeuvres exposĂ©es, leur contenu, bien qu’imagĂ© dans son articulation, correspondra Ă  des indices que nous laissera Yannick Lambelet pour mieux comprendre sa conception du rĂ´le de l’image dans ses oeuvres.

Lien sur Le Cabanon