Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Sandrine Pelletier

Sandrine Pelletier - crédits photo: Julien Palmilha

Présentation

Depuis 2003, le travail de Sandrine Pelletier s’est d’abord construit à partir d’une production d’objets reprenant des modes d’élaboration empruntés aux arts populaires, aux Arts & Crafts, de leur acception la plus noble à la plus triviale, pour élaborer un corpus d’œuvres autonomes, liées à l’idée de détournement et à une expérimentation des limites des matériaux.
Le trompe l’œil, l’illusion et l’illusionnisme sont des vecteurs à la fois techniques et métaphoriques prépondérants dans la conception des pièces de Sandrine Pelletier, tout autant que la mise en scène, le display, le storytelling. Il s’agit pour Sandrine Pelletier d’absorber habilement la pratique artisanale dans un dialogue perpé- tuel entre l’objet et sa représentation, entre la matière et le symbole avec les outils de l’art conceptuel et de l’art minimal associés à l’iconographie de ses thèmes de prédilection: la métamorphose, le rituel, la légende.
Sandrine Pelletier poursuit une recherche esthétique autour de la ligne, du motif et de la figure. Elle y explore plus avant la dimension occulte de l’œuvre, comme dans ses pièces les plus récentes où elle manipule symboles, symboliques, perspectives et jeux optiques.
NĂ©e en 1976 Ă  Lausanne, Sandrine Pelletier vit et travaille Ă  Bruxelles.

En savoir plus

Sandrine Pelletier - Objectif Gare

Projet soutenu

Objectif Gare

A la manière d’une boucle qui se boucle, l’installation Epilogue de Sandrine Pelletier s’inspire de l’ensemble dĂ©coratif rĂ©alisĂ© en 1936-37 par Alice Bailly pour le foyer du théâtre municipal de Lausanne.
Les fresques sont restĂ©es inachevĂ©es Ă  la mort de l’artiste le 1er janvier 1938. Sandrine Pelletier, pour son intervention Ă  l’OpĂ©ra de Lausanne, propose une prolongation des reprĂ©sentations colorĂ©es et bucoliques d’Alice Bailly sous la forme d’une jungle monochrome et sombre qui joue, Ă  sa manière et plastiquement, l’opposition entre comĂ©die et tragĂ©die prĂ©sent sur les scènes lyriques.

Cette oeuvre, occupant l’ensemble de la scène se trouvant dans le salon Alice Bailly, est rĂ©alisĂ©e exclusivement pour la manifestation Objectif gare – parcours artistique Ă©vĂ©nement vers le PĂ´le musĂ©al du 5 au 14 juin 2015.

En savoir plus