Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Barbezat-Villetard

Camille Villetard-Matthieu Barbezat

Présentation

Depuis trois ans, le duo Barbezat-Villetard explore les rapports directs qu’entretient un objet ou une installation avec le site oĂč il/elle prend place. Chacun de leurs travaux renouvelle le rapport Ɠuvre/lieu/spectateur, plaçant ce dernier dans un Ă©tat d’exploration de formes, de matĂ©riaux et d’espaces sans cesse revisitĂ©s. Nourries par les dimensions historiques, culturelles ou architecturales du lieu qu’elles investissent, ces Ɠuvres se dĂ©finissent par leur caractĂšre gĂ©nĂ©ralement Ă©phĂ©mĂšre et fragile, Ă©volutif ou transitoire, suggĂ©rant trĂšs souvent un Ă©tat d’«entre deux», qu’il soit gĂ©ographique, temporel ou dimensionnel.
A la maniĂšre d’une pop-up indiscrĂšte qui surgirait sans complexe sur une page dĂ©jĂ  ouverte, elles investissent l’espace donnĂ© (institution ou sphĂšre publique), entrent en dialogue avec lui, et lui confĂšre un sens nouveau, une dimension inĂ©dite.
C’est ce lieu et son histoire qui conditionnent la nature matĂ©rielle de l’Ɠuvre. Ne s’installant pas dans un genre unique mais osant la variĂ©tĂ© des formes et des matiĂšres sur le principe de l’expĂ©rimentation, le collectif dĂ©ploie un large Ă©ventail d’Ɠuvres qui se dĂ©roule sous nos yeux Ă  la maniĂšre d’un livre animĂ©. Barbezat-Villetard illustrent ainsi leur conception d’un monde polymorphe et changeant, constamment sublimĂ© et rĂ©inventĂ©, oĂč la palette des scĂ©narios possibles semble se dĂ©rouler Ă  l’infini.
Camille Villetard 1987* née à Paris et Matthieu Barbezat 1981* né à Nyon, vivent et travaillent entre Berne et Sierre.

Anne Jean-Richard Largey, historienne de l’art | octobre 2014

Barbezat-Villetard-A dissident room-photo Guillaume Collignon ©

Projet soutenu

MusĂ©e d’art du Valais / 28 novembre 2015 – 3 avril 2016

Barbezat-Villetard : a dissident room
Prix culturel Manor Sion 2015

À l’occasion du Prix culturel Manor Sion 2015, le duo d’artistes Barbezat-Villetard rĂ©alise une installation monumentale spĂ©cifiquement conçue pour le MusĂ©e d’art. IntitulĂ©e a dissident room (une piĂšce dissidente), cette installation fait l’effet d’une lame mĂ©tallique gĂ©ante qui tranche la tour de la Majorie de haut en bas, traversant non seulement ses quatre Ă©tages mais aussi une partie de sa façade et de sa toiture. ComposĂ©e de panneaux de Dibond Âź (matĂ©riau composite Ă  base d’aluminium), elle ressemble Ă  un grand miroir oblique et fonctionne comme le cinquiĂšme mur du bĂątiment. Haute de 27 mĂštres, lourde de plusieurs centaines de kilos et d’une surface totale d’environ 300m2, a dissident room est la premiĂšre rĂ©alisation monumentale in situ de Barbezat-Villetard.

En savoir plus