Fondation Engelberts pour les arts et la culture

That Pork

THAT PORK

Présentation

Un nom atypique pour un groupe qui l’est tout autant. DĂ©jĂ  complices dans divers projets, ces trois musiciens ont dĂ©cidĂ© de monter un trio oĂč la musique – pour une fois – serait le seul leader
 Pas de chef mais un triangle Ă©quilatĂ©ral oĂč trois voix se lient et se dĂ©lient au fil des notes. Un saxophone, une batterie et un piano. Une formation insolite qui bouscule la musique hors des sentiers battus. De Radiohead Ă  Paul Bley en passant par Amon Tobin, Mos Def, Sigur Ros ou encore Meshuggah, aucune influence n’est prohibĂ©e ici. Tout est manipulĂ©, recyclĂ©, pĂ©tri pour tenter de donner un autre visage au jazz actuel. Maxence Sibille, Marc MĂ©an et Ganesh Geymeier se sont cĂŽtoyĂ©s pendant 6 ans dans diffĂ©rents projets en collaborant sur divers contextes musicaux, et l’idĂ©e de crĂ©er un projet «non conventionnel » a commencĂ© Ă  germer dans leurs esprits. En octobre 2011 ils se rĂ©unissent une premiĂšre fois en trio. Il ressort de cette rencontre une volontĂ©, un dĂ©sir de renouveler cette expĂ©rience de façon hebdomadaire, sous forme d’un « Working Band». Assez rapidement une direction artistique se fait de plus en plus limpide et c’est en janvier 2012 que That Pork naĂźt en tant que groupe.

En savoir plus

THAT PORK-Cover

Projet soutenu

Pour leur deuxiĂšme album, That Pork va prendre une direction plus rock dans la conception artistique et l’esthĂ©tique sonore. Les morceaux de cet album sont en cours de composition par tous les membres du groupe. «That Pork 2» (titre provisoire) se veut plus produit et arrangĂ© tout en gardant une certaine fraĂźcheur organique et acoustique et le sens de l’immĂ©diat et de l’interaction que le groupe a dĂ©veloppĂ© jusque lĂ .
Il y a une vraie volontĂ© d’avoir au final deux produits dissociĂ©s, un album d’une part et le live de l’autre. L’album, comme prĂ©cĂ©demment expliquĂ© sera plus produit et les concerts plus libres et improvisĂ©s. Pour la partie album qui nous intĂ©resse ici le trio souhaite travailler avec GĂ©rard de Haro, ingĂ©nieur-son rĂ©putĂ© pour son travail avec les plus grands noms du jazz et de la chansons française (Charles Aznavour, Richard Galliano, Dave Douglas, John Surman, Paul Bley, Ahmad Jamal, Mulatu AstatkĂ©,
) son studio La Buissonne, proche d’Avignon, est Ă  la pointe pour la prise de son acoustique et possĂšde Ă©galement un des meilleurs pianos de France.