Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Rencontres de Coppet

Schubertiade au Château

Les Rencontres du Château de Coppet – 5ème saison

Schubertiade au Château - Rencontres de Coppet

Présentation

Germaine de Staël aimait « tenir salon » au Château de Coppet. Elle invitait ainsi poètes, écrivains ou musiciens qui, en toute convivialité, partageaient leur art l’espace d’une soirée. Schubert faisait de même à Vienne dans les cafés de la capitale ou chez des amis, donnant ainsi lieu à ce qui fut appelé déjà à l’époque des « Schubertiades ».
C’est au croisement de ces deux situations que l’idée d’une « Schubertiade au Château de Coppet » fit son chemin et c’est ainsi que le premier événement du genre aura lieu le 18 novembre prochain en guise de clôture de la 5ème saison du CACC. Une belle manière de marquer cette année anniversaire !
Quant au déroulement de la journée, des concerts d’une durée de 45’ se succéderont durant toute la journée depuis 11h du matin jusqu’à 19h environ. C’est le duo Jean Rondeau, clavecin – Thomas Dunford, luth qui lancera la journée. journée qui verra également se produire le quatuor Sine Nomine et des musiciens comme Sophie Graf, Estelle Revaz ou Christian Chamorel pour ne citer qu’eux. Les œuvres que l’on pourra entendre durant cette journée illustreront l’incroyable voyage entrepris par Germaine de Staël en 1813 lorsque, partant de Coppet, elle se rendit en Angleterre en passant par les pays germaniques, la Russie et les pays scandinaves.
Un service de restauration permettra de prendre une pause gourmande du matin au soir.

En savoir plus

Jean Rondeau, clavecin (Ă  gauche) et Thomas Dunford, luth

Projet soutenu

Schubertiade au Château

Jean Rondeau, clavecin et Thomas Dunford, luth

Jean Rondeau: D’abord élève en clavecin de Blandine Verlet pendant plus de dix ans, JEAN RONDEAU s’est formé en basse continue, en orgue, en piano, en jazz et improvisation, en écriture, et en direction de choeur et d’orchestre. Ce sont de longues pages de bonheur de ses années d’apprentissage qu’il a parcourues au Conservatoire de Paris ainsi qu’à la Guildhall School de Londres. En savoir plus

Thomas Dunford: Né à Paris 1988, Thomas Dunford découvre le luth à l’age de 9 ans grâce à Claire Antonini, son premier professeur. Il termine ses études en 2006 au Conservatoire Supérieur de Paris (CNR), où il obtient un premier prix à l’unanimité dans la classe de Charles-Edouard Fantin. En savoir plus