Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Inês Pires Pinto

Inês Pires Pinto

Présentation

Je suis née en 1996, à Aveiro, au Portugal. En 2006, j’ai commencé mes études de flûte au Conservatório de Música de Aveiro Calouste Gulbenkian. J’ai terminé mes études avec la note la plus élevée et j’ai été invité à me produire en tant que soliste avec l’Orchestre Filarmonia das Beiras. Maintenant j’étude à Haute Ecole de Musique de Genève dans la classe de M. Jacques Zoon (flûte), M. Jerica Pauli (piccolo) et M. Serge Saitta (traverso).
J’essaie constamment de progresser, et en plus de mes études à la HEM, j’ai participé à des masterclasses avec Felix Renngli, Laura Pontecorvo, Michel Bellavance, Sophie Cherrier, Paolo Taballione, entre autres. J’ai remporté quelques prix nationaux et internationaux en tant que soliste, mais aussi avec des formations de musique de chambre (avec duo et trio de flûtes et duo de flûte et harpe).
Je suis régulièrement invitée a jouer avec l’Orchestre de la HEM, Orquestra Gulbenkian, Orquestra Filarmónica Portuguesa, Orquestra Sinfónica do Porto Casa da Música et Jovem Orquestra Portuguesa, sous la baguette de Gábor Takács-Nagy, Michall Jurowski, Yi-Chen Lin, Antoine Marguier, Pierre Bleuse, Joana Carneiro, Andreas Stoehr, Stefan Blunier, Guillaume Tourniaire, entre autres. J’ai été dans la liste de réserve de l’Orchestre de Jeunes de la Méditerranée et de la Animato Foundation Orchestra.

Projet soutenu

Pour moi, c’est un rêve d’être une musicienne et c’est pour cela que, depuis mon plus jeune âge, j’ai décidé d’entrer dans le monde de la musique.
J’aime étudier et après beaucoup d’années de travail, j’ai la grande chance d’être admise à la Haute École de Musique de Genève : l’école est reconnue mondialement et des professeurs d’une qualité exceptionnelle y enseignent. Je joue de la flûte et savoir que je suis dans une des meilleures classes du monde est tout ce que je peux désirer pour évoluer et avoir l’opportunité d’atteindre mes objectifs de carrière musicale.
De plus, Genève, comme toutes les autres villes de Suisse, ayant une vie culturelle vraiment riche, je sais que de grandes opportunités de travail peuvent s’offrir à moi, ce qui est une source supplémentaire de motivation.