Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Geneva Camerata (GECA)

Présentation

Naissance d’un nouvel ensemble

ConstituĂ© des plus brillants et talentueux musiciens de la jeune gĂ©nĂ©ration, le Geneva Camerata (GECA) a pour mission d’offrir au public des concerts de musique classique d’une grande qualitĂ©, prĂ©sentant une programmation riche, diversifiĂ©e et captivante. GrĂące Ă  la virtuositĂ© de ses musiciens, GECA est capable d’aborder tous les rĂ©pertoires avec aisance, allant du baroque Ă  la musique contemporaine. Par ailleurs, c’est grĂące Ă  sa structure d’ensemble Ă  « gĂ©omĂ©trie variable », pouvant se produire en petite, moyenne ou grande formation, que GECA bĂ©nĂ©ficie d’une rare flexibilitĂ© qui lui permet de proposer des manifestations d’un grand Ă©clectisme, Ă  tous les publics.

ParallĂšlement aux concerts qui prĂ©senteront les plus prestigieux solistes et chanteurs lyriques de la scĂšne internationale, l’ensemble proposera diverses manifestations pĂ©dagogiques qui auront pour objectif de s’adresser spĂ©cifiquement Ă  la jeunesse. Les fondateurs du Geneva Camerata ont Ă©galement souhaitĂ© assumer une rĂ©elle responsabilitĂ© sociale vis-Ă -vis d’un public n’ayant pas facilement accĂšs aux salles de concert ; c’est pourquoi les musiciens de GECA offriront de nombreuses rencontres musicales, aussi bien en milieu carcĂ©ral hospitalier, qu’auprĂšs des personnes ĂągĂ©es et des patients en soins intensifs ou encore en hĂŽpital psychiatrique.

AnimĂ© par la volontĂ© de rassembler les publics et de crĂ©er des rencontres singuliĂšres entre diverses formes d’art, le Geneva Camerata collaborera avec des artistes issus de diffĂ©rents horizons et univers culturels. Afin d’ancrer son projet artistique dans un rĂ©el dialogue entre les arts, GECA prĂ©sentera des manifestations au cours desquelles la musique cĂŽtoiera la danse, le thĂ©Ăątre, les arts plastiques, la vidĂ©o et la littĂ©rature. VĂ©ritable plateforme artistique qui porte son regard vers l’avenir, GECA a construit et Ă©laborĂ© diverses collaborations avec des institutions genevoises de prestige, dans le but de proposer dĂšs sa saison inaugurale des spectacles d’exception, hors des sentiers battus.

Pour en savoir plus sur Geneva Camerata

Projets soutenus

SAISON 2015-2016 – UNE PLUIE D’ÉTOILES …

GECA - season 2015-2016

Telle une pluie d’Ă©toiles, cette troisiĂšme saison accueillera les plus grands solistes de la scĂšne internationale et offrira au public la possibilitĂ© de voyager en compagnie de nos musiciens, vers des planĂštes artistiques toujours plus lointaines. Cette nouvelle saison nous permettra Ă©galement de dĂ©velopper et accroĂźtre nos missions pĂ©dagogiques, sociales et humanistes, afin de partager des moments de joie et de musique avec celles et ceux qui ne peuvent pas se rendre dans les salles de concert.

CĂ©line Meyer & David Greilsammer

Geneva Camerata 2014/2015 – What a season it was !

CONCERT PRESTIGE N° 4 – « VIOLONCELLE ROCK! »

GENEVA CAMERATA - 2014-2015

JEUDI 26 MARS 2015 – 20H – BÂTIMENT DES FORCES MOTRICES

VIOLONCELLE & VIOLONCELLE ÉLECTRIQUE

JOHANNES MOSER

DIRECTION
DAVID GREILSAMMER

antonio vivaldi (1678-1741)
L’OLIMPIADE ∙ OUVERTURE
béla bartók (1881-1945)
MUSIQUE POUR CORDES, PERCUSSION & CÉLESTA
jonathan keren (né en 1978)
CONCERTO POUR VIOLONCELLE ÉLECTRIQUE & ORCHESTRE
COMMANDE DU GENEVA CAMERATA – CREATION MONDIALE
carl philipp emanuel bach (1714-1788)
CONCERTO POUR VIOLONCELLE EN LA MINEUR H.432

Concert Prestige N° 3 du Geneva Camerata  « De Mozart Ă  Ellington »

Jeudi 16 janvier 2014 – 20h – BĂątiment des Forces Motrices, GenĂšve

Yaron Herman, piano / David Greilsammer, piano et direction

Henry Purcell (1659-1695) / The Fairy Queen – Suite

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) / Concerto pour piano N° 17 en sol majeur K. 453

Igor Stravinsky (1882-1972) / Concerto en mi-bĂ©mol, « Dumbarton Oaks »

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) – Yaron Herman (nĂ© en 1981) / Improvisations

Lors de cette soirĂ©e aux couleurs « mozartiennes », le Geneva Camerata prĂ©sente une rencontre insolite entre les univers du classique et du jazz. Chez Mozart, au-delĂ  du gĂ©nie absolu, il y a l’amour de la vie, l’espoir et l’acceptation de nos faiblesses. Dans ses grands chefs-d’oeuvre, nous retrouvons toujours cette sensation émouvante de fraternitĂ©, d’amitiĂ© et de tendresse. En écoutant ses concertos pour piano et notamment le cĂ©lĂšbre dix-septiĂšme, au programme de la soirĂ©e, se dĂ©voile une simplicitĂ© bouleversante qui se mĂȘle Ă  la folie, Ă  la surprise et Ă  l’inattendu. Mozart,  lui-mĂȘme immense improvisateur, a aussi Ă©tĂ© l’homme qui a su rĂ©inventer la relation entre soliste et orchestre, afin que celle-ci devienne encore plus  intense et profonde.

C’est dans cet esprit d’amitiĂ©, de proximitĂ©, de gĂ©nĂ©rositĂ© et de libertĂ©, que nous avons souhaitĂ© Ă©laborer ce programme de concert. Yaron Herman, jazzman au toucher lumineux, dotĂ© d’une imagination sans limites, nous embarquera dans son monde d’improvisation en s’inspirant des concertos pour piano de Mozart. En duo avec David Greilsammer, en solo, ou encore dans des passages accompagnĂ©s par l’orchestre, Yaron Herman nous proposera un dialogue surprenant et poĂ©tique, entre deux mondes qui souhaitent coexister, et Ă  certains moments, fusionner. Passerelle entre passĂ© et prĂ©sent, moment de partage et d’Ă©merveillement, ce concert rĂ©serve au public bien plus d’une surprise !