Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Emma Souharce

Emma Souharce - photo © Maud Pollien

Présentation

Originaire du sud de la France, c’est Ă  Biarritz qu’Emma Souharce entreprend ses Ă©tudes dans le domaine des arts visuels, avant de les poursuivre Ă  la HEAD de Genève. Depuis 1996, elle dĂ©veloppe la pratique du dessin comme outil de documentation aussi bien que pour atteindre des Ă©tats de transe ou d’auto hypnose. Bien que prĂ©sentes depuis 2008 dans sa recherche artistique, les documentation et crĂ©ation sonores prennent d’avantage d’ampleur lors de sa rencontre avec l’association cave12, salle de concert polyambiantale oĂą elle continue Ă  apprendre les techniques d’ingĂ©nierie du son. Après une sĂ©rie d’expositions-installations entre Bayonne, Paris et Genève, un travail de performances en collaboration avec Marie Matusz et le dĂ©veloppement de la maison d’éditions Copypasta, Emma Souharce se concentre depuis 2015 sur le domaine sonore Ă  travers des projets musicaux tels que la Biblioteq Mdulair – en duo avec Daniel Maskovitch – et Par-DelĂ , crĂ©ation sonore en cours pensĂ©e et dĂ©veloppĂ©e pour de la diffusion poly-phonique.

En savoir plus

Emma Souharce - Par-Delà - photo © Henry Deletra Hanna

Projet soutenu

Par-DelĂ 

Par-Delà est un projet de création sonore mais pas que. Il questionne les rapports entre transe techno et chamanisme, oreille et cerveau, écoute et compréhension. Après 6 mois de résidence entre Colombie et Equateur au sein de familles latino-américaines, Emma Souharce rapporte 50 heures de paysages sonores à trier, aménager, à mettre en lien avec quelques générateurs de fréquences et autres instruments de son local de musique, avant d’en proposer une spatialisation sonore pour le corps et l’esprit.