Fondation Engelberts pour les arts et la culture

MarĂ­ Alessandrini

Présentation

MARÍ ALESSANDRINI est nĂ©e en Argentine de parents russes et italiens. Elle a grandi en Patagonie. TrĂšs jeune, elle dĂ©veloppe un vif intĂ©rĂȘt pour la photographie et les arts scĂ©niques. A dix-huit ans, elle commence Ă  voyager Ă  travers plusieurs pays en AmĂ©rique du Sud et aux États Unis. Elle travaille pendant dix ans comme photographe, mĂ©tier qu’elle alterne avec celui de metteur en scĂšne et acrobate dans une compagnie de cirque itinĂ©rant. Elle quitte Ă  26 ans l’Argentine et intĂšgre la Haute École d’Art et de Design de GenĂšve, d’oĂč elle sort diplĂŽmĂ©e en RĂ©alisation CinĂ©ma et obtient un Master en Arts Visuels. Elle rĂ©alise plusieurs courts-mĂ©trages et documentaires qui seront sĂ©lectionnĂ©s dans de nombreux festivals internationaux. Actuellement, elle dĂ©veloppe son premier long-mĂ©trage fiction ZAHORÍ qui sera prochainement tournĂ© en Patagonie.

Projet soutenu

Zahori – long-mĂ©trage de fiction

AprĂšs l’éruption d’un volcan, la steppe de Patagonie est balayĂ©e par les cendres portĂ©es par le vent. Une jeune fille de 12 ans, Mora, est en rĂ©volte contre l’école et s’affirme face Ă  ses parents, des alternatifs occidentaux, dont le rĂȘve de libertĂ© tourne au cauchemar. Mora est obligĂ©e de traverser la steppe pour aller Ă  l’internat avec son petit frĂšre Himeko. Mais elle refuse de s’y rendre pour venir en aide Ă  son seul ami, Nazareno, un vieux gaucho Mapuche qui a perdu son cheval dans les mĂ©andres de la steppe.