Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Jean-Baptiste Roumens

Jean-Baptiste Roumens

Présentation

Après une formation en école de cinéma cloturée par un court-métrage documentaire sur Jean Cocteau (« Jean parle encore » – 1991), Jean-Baptiste Roumens est vite happé par le monde de la télévision. Passant plus de 10 ans à collaborer avec la plupart des chaînes de télévision françaises (Canal +, France 2, France 3, France 5, Série Club, Canal J…), il consacre la décennie suivante à la radio afin de produire « L’histoire de Jack Rose », une émission consacrée au jazz (sur France Musique puis sur RTS-La 1ère, de 2005 à 2015). En 2014, Jean-Baptiste Roumens revient au documentaire grâce à la « Nuit des images » du musée de l’Elysée à Lausanne qui présente son film sur Marcel Imsand, « Une vie en images ». Le film sur Sabine Weiss est la suite logique de ce parcours.

Sabine Weiss - L'homme qui court

Projet soutenu

Les 1001 vies de Sabine Weiss

Née dans le petit village valaisan de Saint-Gingolph en 1924, Sabine Weiss a rapidement quitté la Suisse pour faire carrière à Paris. Passant d’un portrait de Giacometti au sourire d’une petite Egyptienne, d’un homme courant sur le pavé luisant de la capitale française à un reportage en Autriche sur le tournage de « La mélodie du bonheur », Sabine Weiss semble avoir tout connu, tout vécu, tout photographié. Le temps d’une interview, elle revient, avec vivacité et plaisir, sur plus de 60 ans d’une riche carrière dédiée à la photographie.