Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Jean-Baptiste Roumens

Jean-Baptiste Roumens

Présentation

Après une formation en Ă©cole de cinĂ©ma cloturĂ©e par un court-mĂ©trage documentaire sur Jean Cocteau (« Jean parle encore » – 1991), Jean-Baptiste Roumens est vite happĂ© par le monde de la tĂ©lĂ©vision. Passant plus de 10 ans Ă  collaborer avec la plupart des chaĂ®nes de tĂ©lĂ©vision françaises (Canal +, France 2, France 3, France 5, SĂ©rie Club, Canal J…), il consacre la dĂ©cennie suivante Ă  la radio afin de produire « L’histoire de Jack Rose », une Ă©mission consacrĂ©e au jazz (sur France Musique puis sur RTS-La 1ère, de 2005 Ă  2015). En 2014, Jean-Baptiste Roumens revient au documentaire grâce Ă  la « Nuit des images » du musĂ©e de l’ElysĂ©e Ă  Lausanne qui prĂ©sente son film sur Marcel Imsand, « Une vie en images ». Le film sur Sabine Weiss est la suite logique de ce parcours.

Sabine Weiss - L'homme qui court

Projet soutenu

Les 1001 vies de Sabine Weiss

NĂ©e dans le petit village valaisan de Saint-Gingolph en 1924, Sabine Weiss a rapidement quittĂ© la Suisse pour faire carrière Ă  Paris. Passant d’un portrait de Giacometti au sourire d’une petite Egyptienne, d’un homme courant sur le pavĂ© luisant de la capitale française Ă  un reportage en Autriche sur le tournage de « La mĂ©lodie du bonheur », Sabine Weiss semble avoir tout connu, tout vĂ©cu, tout photographiĂ©. Le temps d’une interview, elle revient, avec vivacitĂ© et plaisir, sur plus de 60 ans d’une riche carrière dĂ©diĂ©e Ă  la photographie.