Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Livre : Au fil de l’eau, La Versoix

Projet soutenu

Au fil de l’eau, La Versoix

Tout près de nous, la rivière est un fil de vie. Ce livre veut en témoigner.

La vie est évidente dans les variétés du flux, des lumières ou de la faune qui bordent un cours d’eau. Mais la richesse des reflets et de leurs fous changements nous renvoie également aux émotions humaines.

C’est ce que peut ressentir le promeneur en laissant ses pensées divaguer : en découvrant les rythmes de la rivière, il se ressource et se remplit d’énergie.

La Versoix au fil de l’eau se propose d’évoquer, sous la modalité de trois regards différents, cet insaisissable de l’instant vivant, offert à notre proximité.

• Le regard du photographe ne se plaque pas sur l’instantané pour en brandir une imitation mimétique. Il travaille chaque (sur)prise de vue pour suggérer dans le visible une frange d’indiscernable, où l’invisible se fait sa place.

• Le regard de l’artiste confie au délié du pinceau ou au trait de la gravure, l’émotion que lui procure la lente observation des métamorphoses de l’instant, particulièrement lorsque les diaprés de la lumière faiblissent et que le suspens du jour annonce le mystère nocturne.

• Les mots du poète, en contrechamp, tentent de porter au dire, par métaphores, ce qu’expriment ces œuvres photographiques et artistiques lorsqu’elles ouvrent à du sens implicite et rejoignent ainsi nos instants de vie les plus profonds.

En savoir plus

Présentation des auteurs

François Mottu

Médecin, photographe, passionné de nature et d’observation animale. Il se promène depuis des années sur les bords de la Versoix, à toutes les saisons et à toutes les heures du jour et de la nuit. Ses affûts lui ont permis d’obtenir des clichés inédits. A déjà publié Nature sur ordonnance, Regards d’un médecin voyageur, Barbizon, Éditions Pôle d’Images, 2008.

Eric Alibert

Artiste. Ses aquarelles et gravures ne séparent jamais les animaux de leur milieu, ni le paysage ou la flore de leur environnement. Elles cherchent à rejoindre cette force vitale qui anime le réel de la nature. Elles aiment à surprendre le déclin du jour et la tombée de la nuit. A publié de nombreux ouvrages, dont le dernier en date Voyage d’un peintre autour du Mont-Blanc, Genève, Éditions Slatkine, 2012.

 

Marc Faessler

Théologien, philosophe et poète. S’est essayé à accompagner de poèmes courts – proches du haïku – les photographies, aquarelles et gravures de l’ouvrage. Afin de créer, dans ce qui s’y donne à voir, le rythme d’une scansion suggérant des ouvertures de sens. Nombreuses publications dans divers registres (théologique, philosophique, théâtral, narratif).