Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Récemment : Joanna Goodale

Joanna Goodale

Présentation

« Le jeu de Joanna Goodale est avant tout naturel et, empreint d’une authentique recherche, s’Ă©panouit dans la libertĂ© et la spontanĂ©itĂ© » Dominique Weber, Professeur de Piano Ă  la HEM de Genève

Pianiste cosmopolite d’origine anglo-turque, Joanna Goodale se distingue par un parcours atypique et une grande sensibilité artistique qu’elle développe autour de programmes audacieux réunissant musiques occidentales et orientales, à travers des pièces qu’elle interprète, compose et improvise. Diplômée d’un Master of Arts en Piano (Genève) et d’un Master of Arts en Anthropologie (Londres), elle poursuit sa carrière de concertiste avec authenticité et virtuosité.
Elle est invitĂ©e Ă  jouer en Suisse -notamment sur Espace 2 Ă  la RTS-, en France, en Allemagne, en Turquie, en Espagne et au Royaume-Uni. LaurĂ©ate de plusieurs 1ers prix en solo – Concours International de Fribourg – et en duo – Jeunesses Musicales de Suisse -, elle bĂ©nĂ©ficie aujourd’hui du soutien de la Fondation Tempo, de la Fondation L’ ABRI et des conseils de pianistes internationaux tels que Menahem Pressler, Anne QueffĂ©lec et Alain Kremski.

En savoir plus

Joanna Goodale - Bach in a circle

Projet soutenu

Joanna Goodale enregistrera son premier concept-album BACH IN A CIRCLE en 2018 chez Paraty et avec le mécénat de la Fondation Engelberts et de la Fondation Tempo.
BACH IN A CIRCLE propose une rencontre entre la musique de Jean-Sébastien Bach et celle des derviches tourneurs, tissée autour d’un programme où les pièces dialoguent, interrogent l’infini, l’éternel et les mystères de l’âme humaine. À travers un éclairage personnel et audacieux, Joanna Goodale, pianiste d’origine turque et anglaise, met en lumière les similitudes entre deux univers au premier abord très différents. En effet, l’oeuvre de Bach et les musiques soufies sont toutes deux caractérisées par l’expression d’une foi profonde et l’utilisation de motifs cycliques répétitifs, dans un mouvement perpétuel invitant à un sentiment de transcendance et de silence intérieur.
Ce programme met également en avant l’aspect cyclique de l’arrangement musical: au début du XXe siècle, des grands pianistes tels que Busoni, Kempff et Siloti ont arrangés des oeuvres de Bach pour le piano moderne. S’inspirant de cette démarche, Joanna Goodale créé ses propres arrangements mariant la musique de Bach avec des rythmes traditionnels turcs et soufis (Balkan Bach et Chaconne Circle) ainsi que des arrangements de musiques soufies de Turquie et d’Iran avec l’utilisation du piano préparé et augmenté (jeu et objets dans les cordes), rappelant les timbres d’instruments traditionnels du Moyen-Orient.