Fondation Engelberts pour les arts et la culture

Récemment : Amélie Strobino

Amélie Strobino

Présentation

Amélie Strobino est une artiste émergente genevoise travaillant dans le domaine de l’illustration et de la bande dessinée. Née en Suisse en 1992, elle est diplômée et en communication visuelle de la Haute École d’Art et de Design (HEAD – Genève) après une première formation en illustration/bande dessinée au Centre de Formation Professionnelle Arts Appliqués (CFPAA). Amélie Strobino vit et travaille actuellement à Genève.
Son premier récit, «Tsarvaî», est une révélation très prometteuse qui a été nominé aux Prix Töpffer 2015, dans la catégorie jeune bande dessinée.

Amélie Strobino-TSARVAI

Projet soutenu

Tsarvaî signifie en patois de Nendaz « grand vacarme, charivari, cortège qui se rend au sabbat ». Et pour cause, le récit s’ancre dans l’imaginaire populaire du Valais et de ses êtres fantastiques, tel le loup-garou. Les écrits et témoignages recueillis par des ethnologues du XXe siècle ainsi que les costumes de bêtes du carnaval d’Evolène viennent nourrir l’imaginaire foisonnant de cette bande dessinée au crayon et néocolors. Aux planches en noir et blanc succèdent des pleines pages aux couleurs choisies, vives et contrastées, pour évoquer le monde du rêve.
Amélie Strobino nous raconte la présence magique de forces naturelles et leur action sur les hommes à travers une bande dessinée aux ambiances sonores mais sans dialogues. Ainsi dans la tourmente nocturne on entend le vent qui se glisse entre les branchages alors que la force du trait en noir et blanc dépeint parfaitement les bourrasques enneigées des sommets. Cette manière particulière de nous conter l’histoire rend l’atmosphère taiseuse de la vie en montagne, dans de petits alpages isolés où se contaient les légendes au coin du feu.

En savoir plus